-A +A

Le Donjon puissante tour du 12ème siècle

Le Donjon, puissante tour du 12ème siècle

23 mètres de haut, 16 mètres de côté et 2,5 mètres d’épaisseur.

Pièce maitresse de défense de la place forte

Daté du 12ème siècle au vu de son architecture. La couverture a été rajoutée au 18ème  siècle pour protéger des intempéries. Le donjon primitif carré était en bois mais à partir du 12ème  siècle on bâtit un donjon en pierre. La porte d’origine se situe à l’arrière et est surélevée car il faut imaginer le niveau du sol 2 mètres plus bas à l’époque. La grande porte a été ouverte au 19ème siècle par le paysan d’en face qui voulait y entreposer son matériel. Au rez-de-chaussée, four à pain du 19ème siècle, une trappe pour descendre les sacs de nourriture et de la pierre calcaire (tuffeau de la région de Chauvigny).

L’escalier est d’origine et volontairement très étroit pour justement retarder la venue de l’ennemi.

La salle des échos

A l’étage la salle des échos pour confesser les lépreux, la lèpre s’attrape par la salive donc ils devaient se confesser dos à dos aux coins opposés de la salle et à voix basse. Particularité de cette salle, l’architecture permet de s’entendre parfaitement.

Les grandes ouvertures actuellement visibles au rez-de-chaussée et au premier étage ont été aménagées après la Révolution française par un agriculteur, dernier propriétaire du donjon, pour y faire entrer ses récoltes. A l’intérieur, un escalier construit dans l’épaisseur de la muraille, conduit au premier étage dans une salle voutée appelée « Salle des Echos ». Depuis le second niveau, un second escalier également construit dans le mur permettait d’accéder aux étages supérieurs et à la terrasse dominant un vaste paysage.