-A +A

L'Avenue des Fontaines bordée de villas

L’avenue des Fontaines, bordée de villas

Une avenue ombragée faisant le lien avec l’établissement thermal.

Une grande avenue

Le sens du mot fontaine est « source » car on se situe dans le Parc Thermal. Cette avenue est restée pendant des années la campagne, sans construction, bordée de peupliers et de champs.

Depuis l’Hôtel du Parc, cette grande avenue non goudronnée bien sûr, bordée de part et d’autres de tilleuls mène à travers champs et vignes à l’établissement thermal.

 Seules quelques villas et hôtels existent, parmi lesquels la première maison à droite de Monsieur Boisdin, ancien maire, les Quelques fleurs de Madame Bachelet, la maison de Monsieur Jourdain, marchand de biens et l’hôtel du Père Lacoste, aujourd’hui la résidence Apart’Vacances.

Maison particulière « Quelques fleurs » et présence de fenêtres à meneaux car à l’époque plus il y avait d’ouverture plus on payait d’impôts.

Il y avait 4 villas dont celle de Docteur BARDET datant de 1930 en pierre calcaire (tuffeau) pierre de la région originaire principalement de Chauvigny. Et c’est le plus ancien médecin de la ville, il exerce depuis plus de 40 ans en. Les fonds de jardin étaient des carrières de pierre exploitées jusqu’en 1920. Présence de fenêtres à meneaux car avant plus il y avait d’ouverture plus on payait d’impôts.

Beaucoup de toits ont été rehaussés pour aménager des appartements dans les combles afin de les louer aux curistes.