-A +A

Le Pavillon Rose le premier établissement thermal

Le Pavillon Rose, le premier établissement thermal

Construit sur l’emplacement de l’ancien hôpital militaire érigé par Napoléon.

Un ancien hôpital militaire

En 1805, un siècle avant la construction de ce 1er établissement thermal, Napoléon, après ses campagnes en Russie, fait ériger, à cet emplacement, un hospice pour y soigner ses grognards.

Le premier établissement thermal.

Construit au début du 20ème siècle (1905) par le même architecte que les Loges du Parc, La Roche-Posay se dote d'un établissement thermal digne de ce nom. Autour de courettes,  les cabines accueillent les curistes en tenue, charlottes sur la tête, peignoirs de bain et sandales. Un service de deuxième classe existe à l’arrière du bâtiment couvert de treilles. L’actuel kiosque des années 1910, recouvre les sources Saint-Savin et Du Gesclin. L’eau, puisée dans de grands bassins entourés de grille (encore visible derrière le pavillon), est amenée dans les baignoires des cabines à l’aide de grandes louches par un personnel féminin, surnommée les « baigneuses ».

Partie droite du bâtiment : centre d’embouteillage de l’eau mais on a découvert par la suite qu’elle perd ses vertus au contact trop long avec l’air ainsi qu’au bout de 3 jours en bouteille. Le Ministère de l’Intérieur avait autorisé l’exportation et la vente des Eaux mais ça rapportait peu d’argent. On conseille de la boire à la buvette. L’eau est puisée à 30 voire 80 m de profondeur.