-A +A

L'eau thermale

L'eau de velours

Depuis plus de 5 siècles, l’eau thermale de La Roche-Posay est reconnue pour son action médicale bénéfique sur les affections cutanées de la peau.

L’EAU THERMALE DE LA ROCHE-POSAY

Issue des assises crayeuses du Turonien, cette eau présente un pH idéal pour l’épiderme.

L’histoire de l’eau de La Roche-Posay.

Reconnue d’utilité publique en 1869, l’eau thermale a permis à La Roche-Posay de devenir la première station thermale européenne exclusivement dédiée aux affections dermatologiques. Ses propriétés thérapeutiques bénéficient chaque année à plus de 8 000 curistes.

Longtemps connues de façon empirique, les propriétés de l’eau Thermale de La Roche-Posay ont fait l’objet de plusieurs études in vitro et in vivo chez l’animal et chez l’homme.

C’est en 1945 que la station prend l’ampleur qu’on lui connaît aujourd’hui. Avec le remboursement de la cure par la sécurité sociale, toute la France mais aussi l’Europe, prend le chemin de La Roche-Posay pour soigner sa peau.

Dans les années 30′, entre deux guerres, de nombreuses personnalités du monde artistique et intellectuel de l’époque aimaient à « prendre les eaux » et savourer le calme et l’élégance de ce coin de nature privilégié. Certains en profitèrent pour écrire ou avancer dans leurs travaux. On y verra séjourner la riche américaine Florence Gould, André Gide, Jean Cocteau, Jean Marais ou Sacha Guitry.

L’eau de La Roche-Posay.

Issue d’une lente percolation à travers les couches d’argile et de craie du Turonien, l’eau thermale de La Roche-Posay est puisée à des profondeurs de 30 à 80m sur un périmètre de captage protégé. L’eau thermale de La Roche-Posay est chargée d’oligo-éléments (sélénium, silice, bicarbonates et calcium, …) pour réparer la peau en douceur grâce à son pH neutre, idéal pour l’épiderme.

Sa composition minérale lui confère des propriétés dermatologiques anti-inflammatoire, cicatrisante et apaisante. Faiblement minéralisée, c’est une eau bicarbonatée calcique, silicatée et séléniée. Sa température d’émergence est de 13°C. Sans goût spécifique elle est très agréable à boire.

Présent en dose significative (40 à 60 µg/l) dans l’eau thermale de La Roche-Posay, le sélénium est un oligoélément reconnu indispensable à la vie depuis 1970. Entrant dans la constitution de nombreuses enzymes et protéines, il a pour rôle fondamental d’intervenir dans le métabolisme cellulaire.

Une eau unique, aux vertus  thérapeutiques indéniables pour soigner les maladies de peau (eczéma, psoriasis, séquelles cicatricielles de brûlure, suites cutanées de traitements contre le cancer…), grâce à sa teneur en silice et sélénium.

Les bienfaits de « l’Eau de Velours ».

Sa douceur remarquable lui vaut l’appellation d’ « Eau de Velours ». Ses vertus naturelles lui permettent d’être utilisée sans traitement pour vous permettre de profiter de toutes ses vertus naturelles.

Le sélénium a un effet régulateur du système immunitaire, anti-inflammatoire, anti-oxydant et protecteur contre les UVA et UVB.

La silice apaise l’épiderme irrité et inflammatoire, accélère le processus de cicatrisation et améliore la souplesse et l’élasticité de la peau.

Les bicarbonates et le calcium sont des éléments nutritifs essentiels au renouvellement de la peau.